Altéora est le seul hôtel de la technopole du Futuroscope de Poitiers labellisé « AFAQ 26000 confirmé » pour la responsabilité sociétale et « AFAQ ISO 14001 » pour son engagement environnemental. La démarche éco-exemplaire a été initiée à partir de 2012, par Bernard Maret à la gérance. Il décline alors son approche du management libéré pour que chaque membre de son équipe soit acteur de son métier et de sa vie. L’être humain n’est pas une ressource, il est le véritable capital de toute entreprise. C’est ainsi que la responsabilité et l’engagement enrichissent la culture de l’établissement hôtelier.

Le bien-être des salariés au cœur de la stratégie managériale

C’est dans le cadre cosy du bar de l’hôtel Altéora que Bernard Maret, gérant, nous reçoit. Son bureau est réservé à l’administratif. La gestion de l’équipe se fait sur le terrain. Il peut ainsi être au cœur de l’action, avoir une vision précise de la réalité vécue au quotidien par son équipe. La cohésion est primordiale nous explique-t-il, elle suppose des personnes impliquées, conscientes de leur rôle et de la responsabilité qu’elles portent. Cette approche du management, Bernard Maret, l’a forgé de ses expériences passées. Il a innové en plaçant l’humain au cœur de l’entreprise. L’écoute, la participation au changement, le droit à l’erreur sont devenus des principes de management.

Mickael Couturier

Mickael Couturier, directeur administratif et financier hôtel Alteora

« Personne n’est parfait, nous avons tous droit à l’erreur. Nous apprenons de nos erreurs à condition de ne pas les cacher et de les réparer. C’est le principe de base à l’hôtel ! Nous évoquons la situation avec le salarié lors d’un échange. Le management doit être constructif, positif. C’est ainsi que chacun peut devenir meilleur, préserver son estime de soi et développer sa confiance personnelle. », rappelle Mickael Couturier, directeur administratif et financier. Les salariés de l’hôtel n’hésitent pas à s’impliquer, gagnent en autonomie, travaillent ensemble pour atteindre des objectifs partagés et trouver des solutions aux situations problématiques. Ce climat de confiance renforce le sentiment d’appartenance à l’entreprise et crée une ambiance de travail saine. Bernard Maret résume ainsi sa démarche : « Je pratique un management intuitif basé sur un mélange d’entreprise libérée et de lean management pour éviter les lourdeurs de la vie en entreprise. Je me vois comme un metteur en scène, je suis un facilitateur. Nous avons un beau théâtre, les salariés sont les acteurs qui assurent la représentation tous les jours. Chacun doit bien connaître son rôle. Une fois sur scène, chacun doit se débrouiller seul et donner le meilleur de lui-même ».

Qualité de vie au travail : une note de 9 sur 10 à l’indice du bonheur

Le message est clair ! Le respect mutuel et la transparence sont essentiels au bon fonctionnement d’une entreprise. Sa responsabilité sociétale s’exprime d’abord par sa faculté à bien gérer son équipe. Le bien-être des salariés est la base de la réussite. « Les salariés se sentent bien à l’hôtel. Ils sont impliqués dans une démarche qui va au-delà de ce qu’ils font. Nous avons un très faible taux d’absentéisme et de turnover. C’est très évocateur dans un secteur d’activité comme le nôtre. », précise Mickael Couturier. La formation professionnelle contribue aussi à la valorisation des compétences. Elle participe à leur épanouissement au sein de l’entreprise hôtelière. « En moyenne chaque salarié bénéficie d’une à deux journées de formation par an. En cuisine, par exemple, tous sont allés se confronter à d’autres cuisiniers à l’institut d’Alain Ducasse à Paris… »

En 2009, l’hôtel Altéora remporte le Trophée de la Performance Globale du Centre des Jeunes Dirigeants de Poitou-Charentes. De nouveau primé, en 2014, pour sa performance RSE, Altéora se voit attribuer une journée de conseil sur l’amélioration des conditions de travail. Avec l’ARACT Poitou-Charentes, l’hôtel fait évaluer par ses salariés la qualité de vie au travail sans intervention de la direction. Plusieurs groupes de travail sont constitués pour traiter différentes thématiques : relations au sein de l’entreprise, rapport à l’entreprise et à la direction, cadre de travail, bien-être… L’hôtel obtient de ses salariés la note de 8/10. L’ARACT rehausse cette note d’un point pour lui attribuer un 9/10 à l’indice du bonheur au travail.

Le bien-être des salariés hôtel Alteora

« Nous avons une équipe motivée. Nos clients sont satisfaits de la retrouver quand ils reviennent chez nous. Un lien fort se tisse au fil du temps. Certains clients nous disent qu’ils séjournent à l’hôtel parce que nous avons une démarche RSE. Les entreprises qui organisent leur séminaire chez nous nous demandent d’ailleurs souvent d’intervenir pour présenter notre démarche. », nous confie Mickael Couturier.

Lire aussi :
2e partie – La démarche éco-exemplaire affirmée de l’hôtel Altéora
3e partie – L’hôtel Altéora, une entreprise éco-citoyenne et solidaire

✔ RÉSERVER